ADDICTIONS

« Addiction aux jeux / Définitions »

Le domaine des addiction est un champ très vaste qui peut être scindé en 2 catégories :

  • Les addictions à un produit (tabac, alcool, drogues illicites)
  • Les addictions comportementales (jeux, troubles des conduites alimentaires, achats compulsifs, sport…)

L’addiction aux jeux est donc une addiction comportementale dont la définition la plus commune est celle proposée par le psychiatre Aviel Goodman : « l’addiction comportementale est un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la fois pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l’échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ».

JEUX DE HASARD ET D'ARGENT

DÉFINITION

Les jeux sont d’argent et de hasard lorsqu’ils reposent :

  • Sur l’argent : le joueur mise, dans l’espoir d’un gain, de l’argent qu’il ne peut reprendre ;
  • Sur le hasard : l’issue du jeu repose uniquement ou principalement sur le hasard.

 

Ainsi, l’article 2 de la loi 2010-476 prévoit « Est un jeu de hasard un jeu payant où le hasard prédomine sur l’habileté et les combinaisons de l’intelligence pour l’obtention du gain ».

Certains jeux reposent sur le pur hasard : c’est le cas des jeux à base de loterie (roulette, jeux de tirage, jeux de grattage, machines à sou, jeux de dés, etc.).

Pour d’autres jeux (poker et paris sportifs et hippiques), l’habileté, l’expérience ou les connaissances du joueur entrent en ligne de compte, mais c’est le hasard qui déterminera pour l’essentiel le résultat du jeu, à la différence de jeux reposant principalement sur l’habileté comme le billard ou les fléchettes.

En France, il existe 3 types d’opérateurs : la Française Des Jeux (FDJ), le Pari Mutuel Urbain (PMU) et les Casinos.

JEUX VIDEO

L’ADDICTION AUX JEUX VIDÉO

Le caractère addictif et addictogène de l’usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).

Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu’une faible proportion de joueurs.

 

CYBERADDICTION

Avec le développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), l’utilisation d’internet comme outil est devenu incontournable aujourd’hui, aussi bien dans la sphère professionnelle, que dans la sphère privée. L’utilisation d’internet est d’autant plus facilitée que les supports sont variés et accessibles partout : ordinateurs, tablettes, smartphones…
Cet outil, hyper réactif et interactif, permet une ouverture sur le monde entier.

L’usage de ces nouvelles technologies concerne une grande partie de la population et il apparait évident qu’une utilisation excessive puisse être une problématique pour certains usagers.

id dolor. commodo justo consequat. vulputate, odio felis